Dollars amassés jusqu’à présent : 9622$

Notre cause

Kombuchanv et la rue

L’itinérance, ça n’a rien de nouveau. Par contre, avec la pandémie de COVID-19 qui affecte l’ensemble de notre société, il est plus que jamais nécessaire d’aider les plus démunis. C’est une question de survie. Heureusement, nous pouvons y arriver par la force du nombre et une bonne dose de bienveillance.

Notre cause

Kombuchanv et la rue

L’itinérance, ça n’a rien de nouveau. Par contre, avec la pandémie de COVID-19 qui affecte l’ensemble de notre société, il est plus que jamais nécessaire d’aider les plus démunis. C’est une question de survie. Heureusement, nous pouvons y arriver par la force du nombre et une bonne dose de bienveillance. 

la problématique

L’itinérance à l’heure du covid-19

Depuis l’arrivée du virus au Québec, les autorités sanitaires prônent la fameuse distanciation sociale. Bien que cette dernière soit souhaitable, il est parfois difficile pour les itinérants de la mettre en application. En effet, les refuges connaissent un achalandage élevé. Dans ce contexte de pandémie, des mesures de prévention supplémentaires doivent être mises en place par les responsables de ces établissements. Hélas, ces efforts drainent rapidement leur budget limité.

Parallèlement, les personnes sans domicile fixe vivent en grande partie des dons monétaires offerts par les bons samaritains. En raison de l’appel à la distanciation sociale, les rues sont présentement très peu achalandées. Les itinérants ne peuvent donc pas subvenir à leurs besoins de base. Ils dépendent entièrement des organismes communautaires qui sont déjà plus sollicités qu’à l’habitude en raison des difficultés financières engendrées par la fermeture des commerces.

la problématique

L’itinérance à l’heure de la covid-19

Depuis l’arrivée du virus au Québec, les autorités sanitaires prônent la fameuse distanciation sociale. Bien que cette dernière soit souhaitable, il est parfois difficile pour les itinérants de la mettre en application. En effet, les refuges connaissent un achalandage élevé. Dans ce contexte de pandémie, des mesures de prévention supplémentaires doivent être mises en place par les responsables de ces établissements. Hélas, ces efforts drainent rapidement leur budget limité.

Notre contribution

Un produit bienveilLant à la rescousse des marginaux

Pour répondre à cette situation exceptionnelle, nous mettons en place des mesures tout aussi exceptionnelles. Dès cette semaine, nous lançons une édition limitée du Kombuchanv à saveur de bleuets. Cette dernière est décorée aux couleurs du fameux mot-clique porteur d’espoir #ÇaVaBienAller.

Pour chaque canette vendue, 1$ sera remis aux YMCA du Québec afin de leur permettre d’atteindre leurs objectifs. Conservez précieusement cette canette dans vos souvenirs. Dans quelques décennies, vous pourrez raconter à vos petits-enfants comment la province entière s’est unie pour vaincre la pandémie de COVID-19. Votre contribution ne sera jamais oubliée!

Notre contribution

Un produit bienveillant à la rescousse des marginaux

Pour répondre à cette situation exceptionnelle, nous mettons en place des mesures tout aussi exceptionnelles. Dès cette semaine, nous lançons une édition limitée du Kombuchanv à saveur de bleuets. Cette dernière est décorée aux couleurs du fameux mot-clique porteur d’espoir #ÇaVaBienAller.

Pour chaque canette vendue, 1$ sera remis aux YMCA du Québec afin de leur permettre d’atteindre leurs objectifs. Conservez précieusement cette canette dans vos souvenirs. Dans quelques décennies, vous pourrez raconter à vos petits-enfants comment la province entière s’est unie pour vaincre la pandémie de COVID-19. Votre contribution ne sera jamais oubliée!

Aidez les sans-abris du Québec

en vous procurant notre kombuchanv au bleuet et chanvre dans notre toute nouvelle canette signature, en édition limitée.

#ÇaVaBienAller

Aidez les sans-abris du Québec

en vous procurant notre kombuchanv au bleuet et chanvre dans notre toute nouvelle canette signature, en édition limitée.

#ÇaVaBienAller

LES YMCA du québec, C’est quoi?

Le Y est un organisme de bienfaisance unique qui a pour mission d’inspirer et d’engager chaque personne à se réaliser, à s’épanouir et à contribuer à sa collectivité. Les YMCA du Québec offrent des programmes dans plus de 36 points de services à l’échelle de la province, notamment les programmes Dialogue et Premier Arrêt en soutien aux personnes en situation d’itinérance et d’insécurité à Montréal, en plus d’opérer une École internationale de langues, la Résidence YMCA pour les réfugiés et demandeurs d’asile et le camp YMCA Kanawana. Grâce à des partenariats financiers avec les différents paliers de gouvernements et la générosité de ses bénévoles et donateurs, les YMCA permettent à chaque année à plus de 120 000 personnes de faire un pas de plus vers le développement global de leurs capacités. Premier YMCA d’Amérique du Nord, les YMCA du Québec sont présents à Montréal depuis 1851.

En savoir plus

LES YMCA du québec, C’est quoi?

Le Y est un organisme de bienfaisance unique qui a pour mission d’inspirer et d’engager chaque personne à se réaliser, à s’épanouir et à contribuer à sa collectivité. Les YMCA du Québec offrent des programmes dans plus de 36 points de services à l’échelle de la province, notamment les programmes Dialogue et Premier Arrêt en soutien aux personnes en situation d’itinérance et d’insécurité à Montréal, en plus d’opérer une École internationale de langues, la Résidence YMCA pour les réfugiés et demandeurs d’asile et le camp YMCA Kanawana. Grâce à des partenariats financiers avec les différents paliers de gouvernements et la générosité de ses bénévoles et donateurs, les YMCA permettent à chaque année à plus de 120 000 personnes de faire un pas de plus vers le développement global de leurs capacités. Premier YMCA d’Amérique du Nord, les YMCA du Québec sont présents à Montréal depuis 1851.

En savoir plus

Une grande communauté

chez @kombuchanv, nous sommes avec vous.

Tous ensemble dans le même bateau

Courage! #CAVABIENALLER

😷 #CaVaBienAller
Un jour oui 🙃 on travaille fort en chien pour ça en ce moment. 
D’ici là on en voit de toutes les couleurs 🤪
Hier un courriel m’a énervé ....
Un homme de Montréal, courtier hypothécaire, me contacte pour un concours qu’il souhaite lancer sur FB pour promouvoir son entreprise.
Entreprise qui a 400 et quelques j’aime sur FB.
Bref il me demande une gratuité, un repas pour deux de 3 services.
Je décide de lui téléphoner pour mieux me faire comprendre.
Je lui explique que nous avons été fermé pendant 3 mois, que présentement on peut accueillir qu’environ 40% de nos clients vu la distanciation sociale, on a du avoir des dépenses irrégulières pour être aux normes sanitaires...
Bref qu’avec la covid, non je ne lui donnerais pas son repas pour deux.
Il ne comprend pas vraiment mon point.  Il se permet de me dire: Même pas un 100$? Je vais vous faire en plus de ma visibilité sur les réseaux sociaux!

Non, même pas un 100$!!!
.
Pourquoi faut toujours offrir dans notre domaine?
Anniversaire de tout genre, remise de diplôme, levée de fond, party de Noël, et tellement plus encore.
En temps « normal », je dois recevoir une dizaine de demande par semaine pour des gratuités.
.
On est plus qu’heureux de faire notre part auprès de causes qui nous tiennent à cœur, mais sérieux présentement, venir faire la charité dans un établissement, de tout type, je ne comprends pas 🤷🏼‍♀️
Savez vous que les restaurants font en moyenne que 5% de bénéfice par année?
.
Vous en pensez quoi?
Bref, pu capable 🙅🏼‍♀️
#Entrepreneur #workhard #restauratrice #chezboulay
😷 #CaVaBienAller Un jour oui 🙃 on travaille fort en chien pour ça en ce moment. D’ici là on en voit de toutes les couleurs 🤪 Hier un courriel m’a énervé .... Un homme de Montréal, courtier hypothécaire, me contacte pour un concours qu’il souhaite lancer sur FB pour promouvoir son entreprise. Entreprise qui a 400 et quelques j’aime sur FB. Bref il me demande une gratuité, un repas pour deux de 3 services. Je décide de lui téléphoner pour mieux me faire comprendre. Je lui explique que nous avons été fermé pendant 3 mois, que présentement on peut accueillir qu’environ 40% de nos clients vu la distanciation sociale, on a du avoir des dépenses irrégulières pour être aux normes sanitaires... Bref qu’avec la covid, non je ne lui donnerais pas son repas pour deux. Il ne comprend pas vraiment mon point. Il se permet de me dire: Même pas un 100$? Je vais vous faire en plus de ma visibilité sur les réseaux sociaux! Non, même pas un 100$!!! . Pourquoi faut toujours offrir dans notre domaine? Anniversaire de tout genre, remise de diplôme, levée de fond, party de Noël, et tellement plus encore. En temps « normal », je dois recevoir une dizaine de demande par semaine pour des gratuités. . On est plus qu’heureux de faire notre part auprès de causes qui nous tiennent à cœur, mais sérieux présentement, venir faire la charité dans un établissement, de tout type, je ne comprends pas 🤷🏼‍♀️ Savez vous que les restaurants font en moyenne que 5% de bénéfice par année? . Vous en pensez quoi? Bref, pu capable 🙅🏼‍♀️ #Entrepreneur #workhard #restauratrice #chezboulay